Enseignement - français à l'étranger

Une priorité pour chaque famille

L'expatriation est un choix de vie et surtout un défi pour toute une famille. L'école reste un lieu de socialisation, d'intégration, d'apprentissage et d'épanouissement pour nos enfants.

 

Leur scolarisation est donc une priorité pour permettre au plus grand nombre de bénéficier d'un enseignement de qualité en français via l'ouverture de nouvelles écoles, notamment aux États-Unis. L'augmentation des moyens alloués pour le fond d'enseignement à l'étranger ou le doublement du dispositif FLAM (Français LAngue Maternelle), témoignent de cette priorité.

 

Depuis 4 ans, nous avons rappelé l’apport fondamental de l’enseignement et de l’éducation dans

la formation pédagogique et personnelle des élèves ; nous avons réaffirmé que le plurilinguisme est un formidable vecteur d’identité et qu'il existe un véritable dynamisme de l’écosystème de l’apprentissage du français à l’étranger et en français bilingue.

Vancouver, Cousteau School Rencontre avec la direction (mars 2018).png

Ouverture de la plateforme Reflexes

pour permettre aux acteurs de l’Enseignement du français à l’Étranger de faire du partage d'expériences.

1M 

Pour le dispositif Français

LAngue Maternelle (FLAM).

25M 

Pour notamment améliorer

la formation des enseignants.

Une homologation des établissements simplifiée.

1 000 

Titulaires détachés supplémentaires.

IMG_5284.JPG

COLLOQUE sur le BILINGUISME à l'Assemblée nationale - 6 octobre 2018

Cela a été l'occasion d'inviter le Gouvernement à renforcer la mobilité des enseignants au sein du réseau éducatif à l’étranger depuis la France, à atteindre l'objectif ambitieux de doubler le nombre d’élèves bénéficiant d’un enseignement en français à l’étranger dans les dix prochaines années, à mieux former les enseignants français œuvrant dans le réseau français à l’étranger et à développer davantage d’écoles et de programmes bilingues en France.