Enseignement du Français à l'étranger

20.03.2018

 

Le 20 mars 2018, le président de la République Française, Emmanuel Macron, a prononcé un discours fondateur à l’Académie Française pour présenter sa stratégie pour la Francophonie. Déclinée en trois principaux axes, elle comporte 33 mesures pour apprendre, échanger et créer en Français.

 

L’enjeu est alors de faire du français l’une des grandes langues-monde de demain et un atout dans la mondialisation. Pour ce faire, le premier enjeu d’une politique francophone ambitieuse est celui de la transmission. Avant d’être parlée, une langue doit s’apprendre. Et elle doit aussi pouvoir s’apprendre à l’international.

 

Un certain nombre de moyens d’influence seront utilisés mais la France s’appuiera particulièrement sur l’Agence pour l’enseignement français à l’étranger (AEFE). Sa mission sera renforcée pour qu’en 2022 le réseau des écoles proposant des sections bilingues francophones de qualité (LabelFrancEducation) passe de 209 à 500 établissements. En développant en particulier les établissements « partenaires », l’objectif est de doubler le nombre d’élèves accueillis au sein du réseau scolaire français d’ici à 2030.

 

➡️ Retrouvez le replay du discours  en live Facebook 

 

➡️ Un explication détaillée des propositions annoncées

 

➡️ Retrouvez l'article du Devoir qui revient sur l'ensemble du discours : «Une ambition, une volonté d’accompagner le développement du français dans des zones où il reprend de la vigueur, comme en Asie, en Afrique et même en Chine. On voit bien que le français est une langue d’avenir »

 

 

 

 

 

 

 

Share on Facebook
Share on Twitter
Please reload

Posts Récents
Please reload

Archives
Please reload

Rechercher par Tags
Please reload

  • Icône sociale YouTube
  • Icône social Instagram
  • LinkedIn Social Icon
  • Facebook Social Icon
  • Twitter Social Icon

95, rue de l'Université
75007, Paris, France