Ma réaction suite aux récents évènements concernant M. Benalla

23.07.2018

Jeudi 19 juillet, le Journal Le Monde a révélé la présence d’un chargé de mission de l’Elysée, M. Alexandre Benalla, lors des manifestations du 1er mai. Les images de vidéos tournées sur place montrent M. Benalla portant un casque et un brassard de police et se livrant à des actes de violence sur deux manifestants.

 

M. Benalla avait été autorisé à se rendre à cette manifestation en tant qu’observateur. Il a donc clairement outrepassé cette autorisation.

 

Comme nombre d’entre vous, j’ai été stupéfait par ce comportement inacceptable, qui plus est par un collaborateur de l’Élysée.

 

Ces faits doivent être condamnés à leur juste mesure et c’est tout le rôle de l’enquête judicaire que de révéler les faits et d’en tirer les conséquences appropriées. Puisqu’il semble que des officiers de police aient également commis des actes répréhensibles suite à ces incidents, cette enquête judiciaire sera complétée par une enquête menée par l’IGPN, qui elle aussi devra contribuer à l’établissement de la vérité.

Mais reconnaissons-le, cette affaire revêt également une dimension politique, du fait des fonctions que M. Benalla occupait. C’est pourquoi, à la demande des oppositions, nous avons décidé de lancer une commission d’enquête sur ces évènements, qui sera tenue au sein de la Commission des Lois. Cette commission a commencé ses travaux dès ce matin, en auditionnant le Ministre de l’intérieur. 

 

Il faut maintenant laisser du temps à ces trois enquêtes (judiciaire, policière et parlementaire) pour qu’elles soient conduites de manière rigoureuse, complète et raisonnée. 

 

Cela dit, la bonne tenue de ces enquêtes ne doit en aucun cas paralyser l’action publique. Or durant tout le week-end, alors que l’Assemblée était réunie pour examiner le projet de Loi de révision constitutionnelle, les oppositions ont multiplié les rappels au règlement et les incidents de séance, empêchant tout travail législatif. 

 

Je souhaite que tout la lumière soit faite sur cette affaire, et que l’on soit intraitable sur les sanctions qui découleraient des différentes enquêtes. Mais je souhaite également que nous puissions reprendre notre travail en toute sérénité.

Share on Facebook
Share on Twitter
Please reload

Posts Récents
Please reload

Archives
Please reload

Rechercher par Tags
Please reload

  • Icône sociale YouTube
  • Icône social Instagram
  • LinkedIn Social Icon
  • Facebook Social Icon
  • Twitter Social Icon

95, rue de l'Université
75007, Paris, France