Compte rendu de mon déplacement en circonscription à New York, Washington D.C, Boston et Montréal

12.11.2019

 

Je suis venu à la rencontre des Français de New York, Washington, Boston et Montréal lors d’un déplacement du 15 au 25 Octobre 2019.

 

Dans le cadre des mesures prises par l’administration américaine sur l’augmentation des tarifs douaniers de 25% sur le vin français, j’ai rencontré les principaux importateurs de vin français au consulat de New York la veille de la mise en œuvre de la mesure.  

 

C’est évidemment un cout majeur qui aura des répercussions mécaniques sur les prix et donc sur les importations. Les importateurs nous ont dit qu’ils seraient prêts à rogner 10% de leurs marges mais qu’ils devront aussi pousser les producteurs à baisser leurs prix pour que le vin français reste compétitif.

 

Cette mesure risque de toucher principalement les plus petits producteurs et les vins de milieu de gamme.

 

Ne nous trompons pas, l’administration américaine profite du contentieux entre Airbus et Boeing pour mieux nous diviser entre européens. Le vin italien qui est un concurrent historique du vin français aux US a en effet été épargné.

 

En attendant les mesures de représailles des européens, les autorités françaises à Paris et Washington, sont très impliquées pour soutenir et informer les importateurs et producteurs et l’ensemble des acteurs qui font vivre la filière en Amérique.

 

A Washington D.C. j’ai rencontré le nouvel ambassadeur de France, M. Philippe Etienne et j’en ai profité pour défendre la cause des investisseurs français auprès des parlementaires américains.

J’ai pu par ailleurs discuté avec vos représentants consulaires ainsi que les représentants du lycée français Archambault pour évoquer notamment les réformes du baccalauréat et comment celles-ci sont mises en œuvre dans le cadre des lycées français à l’étranger.

 

A Boston où je me déplaçais pour la première fois depuis mon élection, j’ai rencontré la communauté française très impliquée notamment dans le secteur de la santé. J’ai aussi visité les deux écoles françaises notamment l’EFGB qui vient de recevoir l’homologation de l’AEFE.

 

J’ai terminé ma visite à Montréal où j’ai pu participer au déplacement du ministre de l’éducation Jean-Michel Blanquer. Nous avons rencontré les dirigeants des lycées français Stanislas et Marie de France pour évoquer notamment la réforme de l’Agence de l’enseignement du Français à l’étranger (AEFE) ainsi que la réforme du baccalauréat.

Share on Facebook
Share on Twitter
Please reload

Posts Récents
Please reload

Archives
Please reload

Rechercher par Tags