Déplacement à Miami, New York, Houston et Montréal



Lors de mon dernier déplacement en Amérique du Nord, mi-novembre, je me suis rendu à la rencontre des Françaises et des Français de Miami, de New York, de Houston et de Montréal.


Je devais me rendre à Miami en Mars 2020, deux ans après mon dernier passage (avril 2018), mais en raison de la situation sanitaire, j’ai annulé à contrecœur ce déplacement sans savoir que je serais cloué au sol en France pendant les 18 mois suivants. C’est avec grand plaisir que j’ai retrouvé la communauté française locale. Nous avons parlé éducation, apprentissage du français et en français à travers la visite du Lycée Franco-Américain de Cooper-City, de la International Studies Charter School et des échanges intéressants avec les élèves, leurs parents, le corps professoral mais également les responsables du programme FLAM à Miami. Ces établissements et ces programmes contribuent au rayonnement de la France et de la francophonie nous pouvons en être fiers. J’ai également eu l’occasion d’échanger avec les acteurs économiques de la région que ce soit les CCEF ou les acteurs de la Tech à l’occasion de la première soirée de la FrenchTech Miami. Lors de ce déplacement, j’ai aussi eu des temps dédiés aux associations et aux prestations sociales accordées aux Français de Miami dans le besoin. J’ai été impressionné par le travail fait sur place et heureux de constater que la communauté française est unie. J’ai tenu à saluer l’engagement des agents consulaires et les remercier en notre nom à tous pour leur action depuis le début de la crise sanitaire. Cette partie du déplacement a été marquée par Josephine Baker, son lien avec la ville de Miami et les actions mises en place par le consulat pour mettre en lumière cette personnalité franco-américaine qui sera panthéonisée le 30 novembre.


J’ai passé quelques heures à New York dans le cadre de ce déplacement qui ont été consacrées à un échange avec des étudiants francophones de l’Université de Columbia autour de mon rôle de député des Français de l’étranger et de Président de la commission des affaires économiques ainsi que des thèmes abordés dans mon livre « Nos totems et nos tabous : dépassons-les ! ». Ce passage à New York City était également l’occasion du lancement de mon livre en Amérique du Nord, c’est dans ce contexte que j’étais à la librairie Albertine afin de le présenter et répondre aux questions des personnes présentes sur les thématiques abordées, ma vision de la France mais aussi les problématiques des Français de l’étranger.


Ce déplacement en circonscription s’est conclu par Houston, où je m’étais rendu après le passage de l’ouragan Harvey fin 2017. J’ai rencontré la communauté d’affaires française et américaine : des entrepreneurs dans le cadre de réunions formelles ou du French Festival, le Greater Houston Partnership, la visite d’un incubateur « The Ion ». Les échanges que j’ai eus avec eux m’ont confirmé que l’économie française rayonne et que la France attire notamment grâce à toutes les mesures que nous avons prises depuis 2017. Ces discussions stimulantes sont également l’opportunité de partager les bonnes pratiques et d’éventuellement en importer certaines en France. J’ai échangé avec le proviseur du programme de Français de The Awty International School et des élèves de ce programme avec une problématique qui est comment renforcer la présence française dans l’enseignement à Houston. J’ai également rencontré des artistes de français installés à Houston qui font rayonner la culture française au Texas. Ce déplacement m’a permis d’échanger avec vos représentants locaux, les Conseillers des Français de l’étranger et les associations texanes. Ceux-ci m’ont fait part des problèmes qui leur remontaient ; de la mobilité, aux démarches administratives ou encore aux violences conjugales. Nous avons conclu ce déplacement par une réunion publique avec les Françaises et les Français de Houston afin de répondre à leurs problématiques et leur questionnement et de faire un état des lieux de la France après une crise sanitaire inédite.


Je reviens de ce déplacement fier des Françaises et des Français d’Amérique du Nord qui sont restés unis malgré la crise sanitaire que nous connaissons, fier qu’ils fassent rayonner la France dans l’éducation, dans la culture, dans l’économie, vous êtes nos meilleurs porte-paroles. Je reviens enrichi des bonnes pratiques que j’ai observées. Je reviens satisfait de voir ce qui fonctionne sur le terrain et de constater que la France soutient et accompagne ses ressortissants à l’étranger comme peu d’autres pays le font. Je reviens volontaire pour vous représenter et faire mon possible pour résoudre les problématiques que vous m’avez adressées. Ensemble nous continuons !


A bientôt sur la côte Ouest !

Posts Récents
Archives
Rechercher par Tags