Mobilité pour l'été 2021




La France a annoncé qu'à partir du 9 juin, elle accueillerait à nouveau les touristes venus de l’étranger munis d’un pass sanitaire. Se coordonnant avec les États membres de l’Union européenne, pour lever la recommandation datant du 30 juin 2020 visant la restriction temporaire des déplacements non-essentiels vers l’Union européenne.


Les frontières de l’espace européen seront dorénavant ouvertes aux voyageurs non-ressortissants européens selon leur pays de provenance. Une classification a été définie sur la base des indicateurs sanitaires, les pays dits :

  • "verts", où une circulation du virus n'est pas active et aucun variants préoccupants sont recensés;

  • "oranges", où la circulation du virus est active dans des proportions maîtrisées, sans diffusion de variants préoccupants;

  • "rouges", où la circulation du virus est active avec une présence de variants préoccupants.

Les listes des pays sont susceptibles d’être adaptées selon les évolutions de leur situation épidémique (listes à retrouver sur www.gouvernement.fr/info-coronavirus).


Dans le cadre du pass sanitaire, la preuve de vaccination sera recevable lorsqu'elle atteste de la réalisation d’un schéma vaccinal complet (c’est-à-dire 2 semaines après avoir reçu la dernière dose recommandée pour le vaccin). Sont admis les vaccins reconnus par l’Agence européenne des médicaments (EMA).


Concrètement pour notre circonscription, les États-Unis et le Canada étant classés comme pays dits "oranges" il faudra :


Dans le sens Amérique du Nord -> France

  • Pour l'ensemble des voyageurs, pleinement vaccinés, les voyageurs devront pouvoir attester d’un test PCR négatif de moins de 72 heures ou un test antigénique négatif de moins de 48h à l'embarquement. Mais l'isolement à l'arrivée en France ne sera plus demandé.

  • Pour les Français, qui ne sont pas vaccinés, il sera nécessaire de présenter un test PCR négatif de moins de 72 heures ou un test antigénique négatif de moins de 48h . Un isolement à leur lieu de résidence de 7 jours leur sera demandé.

  • Les non-ressortissants, non pleinement vaccinés, devront présenter un test PCR négatif de moins de 72 heures ou un test antigénique négatif de moins de 48h et attester d’un motif impérieux (figurant sur une liste communiquée par le Ministère des Affaires étrangères) motivant leur venue. Ils pourront également être amenés à réaliser un test antigénique à leur arrivée. Ils devront aussi s’engager à respecter une période d’isolation de 7 jours à leur arrivée.

Dans le sens France -> Amérique du Nord

  • Pour l'ensemble des voyageurs, pleinement vaccinés, ils n'auront pas de motifs impérieux à présenter (sous réserve des règles du pays de destination) et les tests exigés sont ceux demandés par le pays ou de l'État de destination.

  • Les non-ressortissants, non pleinement vaccinés, devront présenter un motif impérieux (liste communiquée par le Ministère des Affaires étrangères). Pour les tests exigés et isolement à l'arrivée ils sont ceux demandés par le pays ou de l'État de destination.


Parce que la situation pourrait évoluer dans les semaines qui vont suivre, nous mettrons à jour la foire aux questions (FAQ) sur notre site internet. Cela vous permettra également d’obtenir des réponses quant à toutes questions que vous seriez susceptibles de vous poser.


D'autre part, en cas de demandes spécifiques, ou si vous traversez actuellement des situations particulières, je vous invite à vous adresser à mon équipe et moi-même par mail.

Posts Récents